Accueil Actu Dév. durable En Bref Interactif Contact
 
 
Saint Julien Com

   
 

Le "Développement Durable"



QU’EST-CE QUE LE DEVELOPPEMENT DURABLE?

« C’est un besoin qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ».


POURQUOI, SOUDAINEMENT PARLE-T-ON DE DEVELOPPEMENT DURABLE?
Depuis longtemps, les scientifiques avaient plus ou moins conscience d’un danger causé par les activités humaines sur le climat.
Ainsi, dès la fin du 18ème siècle, le physicien suisse Horace-Bénédict de Saussure parvient à mesurer  l’effet de serre .C’est un phénomène naturel dû principalement à la vapeur d’eau. Sans effet de serre, la température serait de -18° ce qui rendrait toute vie impossible.
Mais attention, aujourd’hui, il y a dérapage à cause de toutes les émissions de plus en plus importantes des gaz à effet de serre (G.E.S):
               Gaz carbonique (co2)
               Méthane(CH4)

L'ORIGINE DE CES GAZ A EFFET DE SERRE:
- peut être naturelle-émis par les végétaux et les animaux
- artificielle-émis par l’agriculture, l’élevage, mais surtout par les combustibles fossiles carbonés.

La concentration de CO2 augmente la température moyenne de la terre. Le processus est en marche même s’il n’est pas encore très sensible.
Dès 1985, on assiste à une prise de conscience du risque climatique. En 1988 est créé le GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) constitué avec un ensemble de spécialistes scientifiques qui, en 1990, remettent un premier rapport : »forte probabilité d’une influence humaine sur le climat »

Faire sa vaisselle à la main n'est plus aujourd'hui le moyen le plus économique et encore moins le plus écologique.
Le progrès technologique a permis d'obtenir certains modèles de lave-vaisselle ne consommant pas plus de 10 litres d'eau par cycle.
Bien choisir son lave-vaisselle en privilégiant sa consommation sur son prix d'achat permet d'importantes économies pendant des années et de plus préserve la planète...


PRISE DE CONSCIENCE MONDIALE:
1992: sommet de le Terre à Rio de Janeiro avec la Convention climat
1997: protocole de Kyoto
2001: rapport du GIEC: »nos émissions massives de gaz à effet de serre vont modifier le climat
La manière de vivre, de se nourrir, de se chauffer, de construire les maisons, de transporter les marchandises devra évoluer vers des modes beaucoup moins énergivores.

La principale pollution de la Seine est thermique, les centrales énergétiques qui la bordent rejettent des eaux chaudes inutilisées, ce qui à la longue tend à réchauffer le niveau thermique de la Seine, dans le meilleur des cas modifiant l'ecosystème, dans le pire détruisant la faune et la flore.

AU NIVEAU DE L’HABITAT « document CAPEB de l’AUBE (Chambre syndicale des Artisans et des Petites Entreprises) »

L’INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE BATIMENT
Le contexte mondial dans lequel nous évoluons est en pleine mutation. En effet, avec l’augmentation du prix du pétrole et du gaz, l’évolution programmée du marché de l’électricité, de conditions climatiques avec le réchauffement de la planète, nous sommes à l’aube de grands changements dans les modes de consommation d’énergie. Un constat s’impose : le secteur du bâtiment est particulièrement concerné, avec les règlementations imposées par l’Etat. Le Grenelle de l’environnement a permis de fixer le calendrier pour ces règlementations. Dans ce nouveau contexte économique et réglementaire, le marché de l’éco-construction et de l’éco-rénovation attire de nouveaux acteurs souhaitant profiter de ce créneau porteur. Face à la multiplication des offres .consommateur doit avoir une lisibilité claire. Pour cela, la CAPEB AUBE travaille actuellement à la mise en place d’une marque pour permettre au client de reconnaître les entreprises formées à la rénovation thermique du bâti. Les artisans doivent se donner les moyens de comprendre et d’investir pour rester les acteurs incontournables  de la rénovation et de la construction de nos habitats.
L’efficacité énergétique est devenue un critère prioritaire de la qualité des bâtiments, elle est déjà un élément déterminant lors des transactions immobilières d’achat, de revente et même de location.

LA REGLEMENTATION THERMIQUE DANS L’EXISTANT
Décret n% 2007-363 du 19 mars 2007 relatif aux études de faisabilité des approvisionnements en énergie, aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants et à l’affichage du diagnostic de performance énergétique.

La  réglementation thermique des bâtiments existants s’applique aux bâtiments résidentiels et tertiaires existants, à l’occasion de travaux de rénovation prévus par le maître d’ouvrage.
Elle repose sur les articles L.111-10 et R. 131-25 à R.131-28 du Code de la construction et de l’habitation ainsi que sur les arrêtés d’application. Les mesures réglementaires sont différentes selon l’importance des travaux entrepris par le maître d’ouvrage.

 
 
Copyright Saint Julien Communication 2010
Tous droits réservés